Ci-dessus : Image © kali9, iStock

Définition

Comparer et différencier sont des manières de regarder les choses dans l’intention de déterminer leurs ressemblances et leurs différences. Comparer consiste à identifier des similitudes et/ou des différences (p. ex., la pomme et l’orange sont toutes les deux des fruits), tandis que différencier consiste à comparer deux ou trois objets ou événements de façon à faire apparaître leurs différences (p. ex., une pomme a une peau fine que l’on peut manger; une orange a une peau épaisse que l’on ne peut pas manger).

Il est important d’apprendre à comparer et à différencier parce que…

  • cela mène à la capacité de trier et de classer;
  • cela aide les élèves à réfléchir à des points importants et à se concentrer sur ceux-ci;
  • cela clarifie les différences entre des objets, événements ou concepts connexes;
  • cela développe le sens de l’organisation (en fournissant une structure permettant d’organiser les pensées et les idées);
  • cela aide à acquérir des réflexes intellectuels tels que la souplesse de pensée, la métacognition, l’utilisation de connaissances antérieures dans des contextes nouveaux ou différents, la clarté et la précision dans la communication (p. ex., donner des explications);
  • cela aide à acquérir la capacité d’évaluer (p. ex., pourquoi une solution est meilleure qu’une autre).

Développement de l’habileté « comparer où différencier »

Élèves

Éducateurs

Prendre conscience qu’ils comparent et différencient des objets et des événements dans leurs interactions et activités quotidiennes (p. ex., « Toutes ces choses-ci ont flotté alors que toutes celles‑là ont coulé. »; « Ma tour est plus haute que la tienne. »; « C’est une meilleure solution. Les autres fonctionneraient aussi, mais nous avons toutes les fournitures nécessaires pour réaliser celle‑ci. »).

Remarquer et nommer les circonstances dans lesquelles les élèves comparent et différencient.

Donner aux élèves des occasions de comparer et de différencier toutes sortes d’objets, de lieux, d’événements, de sources d’information, de comportements, etc. dans de multiples contextes.

Remarquer et nommer les liens entre l’habileté « comparer ou différencier » et d’autres habiletés que les élèves utilisent tous les jours, telles qu’observer, classer, créer des graphiques, reconnaître des régularités et évaluer.

Utiliser un vocabulaire comparatif et différenciateur (p. ex., « Ces jouets se ressemblent parce qu’ils ont tous des roues. »; « L’auto est différente du bateau parce que celui‑ci n’a pas de roues. »).

Montrer comment utiliser le raisonnement et le langage comparatifs (p. ex., employer des mots tels que : comparer, différencier, aussi, également, les deux, pareil, le même, différent, au lieu de, contrairement à).

Remarquer et nommer les circonstances dans lesquelles les élèves utilisent un langage comparatif ainsi que les contextes dans lesquels ils utilisent ce langage, y compris les termes employés (p. ex., « Je vois que tu as comparé les jouets et trouvé tous ceux qui ont des roues. »)

Utiliser le concept de comparaison et de différenciation pour organiser et présenter des données provenant de leurs enquêtes, le cas échéant.

Montrer comment utiliser des organisateurs visuels (p. ex., diagrammes de Venn, graphiques de comparaison et différenciation, tapis de tri) en comparant et en différenciant des données.

Tirer des conclusions de leurs comparaisons (p. ex., « J’ai comparé l’information trouvée sur le site Web avec celle du livre de la bibliothèque. Celle du site Web est plus à jour. »; « La glace a fondu plus lentement dans ce récipient que dans l’autre, ce qui fait qu’il est meilleur pour tenir une boisson au frais. »).

Accorder du temps et offrir des encouragements aux élèves pour qu’ils tirent des conclusions de leurs comparaisons.

Voir :

Habiletés connexes