Ci-dessus : FatCamera, iStock

Définition

Travailler en équipe consiste à coopérer efficacement avec d’autres élèves et adultes au sein de groupes divers. Pour atteindre un but commun (p. ex., résoudre un problème, relever un défi, produire ou créer quelque chose), il faut aussi pouvoir faire preuve de serviabilité et de respect.

Il est important d’apprendre à travailler en équipe parce que…

  • cela permet de mieux se connaître soi même et d’acquérir une conscience sociale des besoins d’autrui
  • cela encourage les élèves à partager du matériel et des idées, à attendre leur tour, et à parvenir à un consensus
  • cela aide à acquérir des capacités de réflexion de niveau supérieur telles que la pensée critique
  • c’est bénéfique pour tous les membres du groupe du fait que chacun a un rôle à jouer dans l’accomplissement de la tâche
  • c’est une habileté que les élèves doivent cultiver dans ce monde en perpétuel changement

Développement de l’habileté « travailler en équipe »

ÉLÈVES

ÉDUCATEURS

Contribuer à l’élaboration de normes de groupe et les mettre en pratique.

Élaborer, avec les élèves, une série de normes de travail en équipe adaptées aux enfants (p. ex., une seule personne parle à la fois, respecter les autres et toutes les idées, éviter les railleries, partager le travail, laisser le temps de réfléchir après avoir posé une question).

Donner la possibilité aux élèves de mettre ces normes en pratique dans divers contextes.

Remarquer et nommer les circonstances dans lesquelles les élèves mettent les normes en pratique (p. ex., « J’ai remarqué que tu t’es senti frustré. Mais tu t’es ressaisi et tu as continué à aider ton groupe à résoudre le problème. »).

Reconnaître ses intérêts personnels, points forts et domaines à améliorer, et reconnaître les points forts et les intérêts des autres.

Savoir quels sont les intérêts, les points forts et les domaines à améliorer de chaque élève.

Aider chaque élève à reconnaître ses points forts et ses domaines à améliorer.

Montrer comment reconnaître les points forts des autres, comment faire un compliment, comment recevoir un compliment, comment demander de l’aide dans des domaines qu’on ne maîtrise pas bien, etc.

Écouter, reconnaître, respecter et valoriser les besoins, sentiments, actions, idées, opinions et points de vue des autres.

Être soi-même un modèle à suivre pour travailler en équipe (p. ex., écouter respectueusement et attentivement, regarder dans les yeux celui qui parle, laisser parler sans interrompre, paraphraser au besoin pour aider les élèves à mieux comprendre, montrer comment avoir des interactions respectueuses).

Encourager les élèves à apporter des idées et à être ouverts et respectueux à l’égard des idées et des réponses des autres.

Parvenir à un consensus et prendre des décisions de groupe.

Offrir aux élèves des possibilités de s’exercer à parvenir à un consensus et à prendre des décisions avec toute la classe et en petits groupes (p. ex., lors de la préparation des enquêtes, en répartissant les rôles et responsabilités, en choisissant les variables).

Faire preuve de souplesse et de volonté de compromis.

Encourager les élèves à être patients et souples (p. ex., quand ils attendent leur tour de parler ou de faire quelque chose).

Remarquer et nommer les circonstances dans lesquelles les élèves ont réussi à négocier et à faire des compromis avec les autres membres du groupe (p. ex., « J’aime la façon dont les membres de ce groupe ont partagé leurs idées, mais ont fini par faire des compromis pour choisir d’un commun accord la question de l’enquête. »).

Partager les responsabilités du travail en équipe et valoriser les contributions de chaque membre du groupe.

Proposer, dans divers contextes, des défis et des problèmes qui ne peuvent être résolus que par la coopération, l’interdépendance et une répartition équitable du travail.

Enseigner et montrer ce que veut dire travailler en équipe (p. ex., arriver en étant préparé, contribuer aux interactions du groupe, s’aider les uns les autres, avoir le droit de s’attendre à ce que le groupe valorise la contribution de chacun, redresser les comportements nuisibles à la productivité du groupe, répartir le travail équitablement entre les membres).

Assumer divers rôles et responsabilités dans le groupe en fonction du contexte.

Observer et noter quels sont les rôles que les élèves assument naturellement et quels élèves ont tendance à assumer le même rôle chaque fois.

Présenter de façon plus formelle l’idée de rôles dans un groupe et montrer comment ceux-ci peuvent aider un groupe à mieux fonctionner.

En s’appuyant sur leur documentation, les éducateurs peuvent proposer ou assigner des rôles, ou autoriser les groupes à se les attribuer eux mêmes (p. ex., en donnant aux groupes une liste et en les laissant décider de la répartition des rôles entre leurs membres).

Évaluer la participation à des groupes de collaboration.

Donner des modèles et des outils permettant aux élèves de procéder à des évaluations de groupe et à des autoévaluations du travail réalisé dans des groupes de collaboration.

Voir :

Habiletés connexes

  • Communiquer
  • Évaluer
  • Prendre des décisions
  • Réfléchir